Toutes les annonces de la Google I/O 2018 le résumé !

0
49
google-keynote-2018

Toutes les annonces de la Google I/O 2018 le résumé !

Google a dévoilé ses plans à l’occasion de son grand festival tech de plein air, qui a lieu à quelques pas de son siège de Mountain View. IA, Android P, réalité augmentée, News, Google Lens et même Waymo… Retrouvez toutes les annonces ici.

google-keynote-2018

Gmail, Google Photos

Sundar Pichai entame par son topic favori : l’intelligence artificielle. Et explique comment l’IA peut aider concrètement la médecine. Il explique notamment que des docteurs et institutions médicales ont pu utiliser les technologies pour prédire des soucis de santé de patients.

Autre chantier : l’accessibilité. Pichai revient sur la techno, déjà décrite par Google, qui permet d’extraire plusieurs pistes audio d’une même vidéo, afin de mieux comprendre par exemple ce que raconte chaque intervenant dans un débat. Une fonction que l’on devrait un jour voir débarquer sur YouTube.

Gmail se voit doté d’une nouvelle fonction : Smart Compose, qui va être déployée pour tous les utilisateurs au cours du mois prochain. Elle permet de vous assister dans la composition de vos messages, en auto-complétant certaines phrases, comme les adresses, à la manière de ce qui existe déjà sur le moteur de recherche.

Google Photos dispose désormais de suggested actions, qui vous proposent de modifier automatiquement vos photos si elles sont sur ou sous exposées, ou encore de convertir automatiquement vos clichés en parfaits documents PDF. De nouveaux filtres dopés à l’IA sont également de la partie. 

google-assistant2

google assistant

Première annonce : la voix. Google a largement amélioré le ton, un peu robotique jusqu’à présent, de son Assistant, et ajoute six voix différentes à son oracle, masculines et féminines. Une autre voix célèbre sera disponible sous peu, celle du chanteur John Legend, sans doute uniquement en anglais.

Autre nouveauté : la conversation continue. Plus besoin de dire « OK Google » entre chaque sollicitation. Vous pourrez désormais poursuivre votre conversation avec l’assistant sans répéter cette phrase il est vrai un peu fatigante à la longue.

Pretty Please : une drôle de fonction, dédiée à rendre polis les enfants. Assistant répondra désormais plus gentiment aux bambins qui diront « s’il vous plait » !

Quid des assistants à écran, les smart displays ? Les premiers exemplaires sortiront au mois de juillet. Google profite de l’I/O pour nous montrer à quel point ils seront utiles pour regarder la TV, ou nous donner des instructions, étape par étape, afin de réussir une recette de cuisine. On attend de voir…

Assistant sur mobile va également évoluer pour faire une plus grande place à l’image. On pourra, depuis son interface, directement régler le chauffage de la maison, visualiser des contenus issus de Maps, et acheter directement à manger via un nouveau service, lancé avec une dizaine de partenaires, dont Starbucks, Domino’s, Dunkin Donuts, etc.
Assistant vous permettra aussi de conserver toutes vos infos importantes (à la manière de ce que proposaient déjà depuis longtemps les cartes de Now) en un seul écran. Tout ceci sera lancé cet été sur Android.

Google Assistant va aussi… téléphoner pour vous. Par exemple, Assistant pourra appeler le coiffeur ou un restaurant A VOTRE PLACE et tenir une conversation pour caler le rendez-vous ou la réservation. C’est assez incroyable et pour tout dire, on se demande si cela marchera aussi bien que ce qui nous est présenté.

Bien-être numérique

Drôle d’idée, mais pas bête : Google va vous inciter à faire des pauses dans votre vie numérique. YouTube pourra par exemple vous indiquer qu’il est temps d’arrêter de regarder des vidéos de chats en boucle. Et la prochaine version d’Android vous indiquera le temps (trop long) que vous passez sur votre mobile. Google va également améliorer ses contrôles parentaux.

Google Actualités

C’était prévu : Google rénove Google News. Qui gagne une nouvelle fonction baptisée « pour vous ». Elle consiste à se baser sur vos centres d’intérêt pour vous proposer des actualités d’intérêt qui vous concernent. Google News va également associer bien plus de sources qu’avant : tweets, vidéos, etc. Des éléments de fact checking seront également accessibles afin de s’assurer que les informations vues sont bonnes.

Google entend également mettre les éditeurs de presse au coeur de l’application. Aux Etats-Unis, plus d’un millier de titres de presse seront ainsi accessibles, gratuitement s’ils le sont, ou via un abonnement en payant directement avec son compte Google.

Ce service sera disponible dans les semaines à venir et est le fruit de partenariats avec une soixante d’éditeurs à travers le monde. L’appli est disponible à partir d’aujourd’hui sur Android et iOS. Le déploiement devrait être terminé la semaine prochaine.

Android P, roi de la fête !

Android P est une première étape importante pour l’intégration de l’intelligence artificielle au coeur de l’OS. Grâce à cette intelligence, le smartphone apprend de vos habitudes et conserve les données sur l’appareil. Un bon moyen de préserver votre vie privée.

Mais l’IA sert aussi à d’autres choses plus surprenantes, comme améliorer la batterie. Car votre appareil sait quelles applis vous utilisez, quand et comment. Mieux, Android sait également quelles sont vos préférences de luminosité d’écran en fonction du lieu ou de l’heure de la journée. Un autre moyen de devancer les besoins et d’économiser la batterie.

Google introduit également App Actions, une fonction qui permet à Android de proposer une application ou un service en fonctions des usages. On peut ainsi se voir proposer de lancer une appli de running si c’est l’heure à laquelle on court régulièrement.

Autre nouveauté, Slices. Elle consiste à exécuter une partie d’une application qui peut apparaître dans un service de l’OS. Ainsi si on cherche Uber, une slice (une « petite partie » en français) de l’appli permettra de facilement réserver un véhicule pour rentrer chez soi directement depuis la recherche… sans lancer l’application.

Android a également droit à un nouveau design plus propre. Avec un bouton Home, qui quand on glisse son doigt vers le haut permet d’accéder à une succession de pages, d’applications notamment.

A la manière d’iOS 11 sur l’iPhone X, ce bouton permet également de voir toutes les applications ouvertes si on glisse le doigt sur le côté. Le multitâche semble facilité par cette nouvelle navigation. Il faudra s’en assurer.

Google le clame et répète, la simplicité est aussi au coeur de ce nouvel Android. Que ce soit la gestion du son, bien plus simple et rapide d’accès, sur le côté de l’écran au niveau des boutons physiques, ou celle de la rotation d’écran, bien plus facile à verrouiller.

Android et le bien-être numérique…

70% des utilisateurs d’Android souhaiteraient que la technologie les aide à trouver un meilleur équilibre entre le monde réel et leur smartphone. Le Dashboard, déjà évoqué en début de conférence, permet de jeter un oeil sur ses habitudes, sur ses activités sur son smartphone… ou sur un PC (tant que l’activité fait partie de la constellation Google).

YouTube pourra ainsi par exemple indiquer le temps passé à regarder des vidéos sur son smartphone ou sa machine de bureau. Google intègre même un timer. Si on a dépassé son temps imparti pour une application, elle est grisée. Fini les marathon de vidéos de chat ?

La fonction Ne pas déranger monte en puissance, elle aussi. Elle bloque tout, les vibrations, les notifications, etc. Et s’active en retournant son téléphone face contre la table. Pratique ! Bien sûr, il est possible de laisser passer des appels en établissant une liste d’exceptions.

Pour ceux qui peinent à s’endormir en regardant leur smartphone dans leur lit, Wind Down passe tout l’écran en noir et blanc, afin de rendre moins attirant et stimulant l’expérience d’utilisation. Jusqu’au lendemain matin !

Android P beta est ouverte aujourd’hui et n’est pas réservée aux Google Pixel ! Elle sera ouverte aux smartphones de sept autres fabricants, dont Nokia, OnePlus, Sony, Oppo, etc.

android-p

Maps, petit tour du monde selon Google

Le service de cartographie a lui aussi droit à sa dose d’IA. Le but n’est plus seulement de fournir le moyen d’aller d’un point A à un point B. Google Maps est un moyen de concentrer les informations locales, les points d’intérêts, les lieux où aller.

Un nouvel onglet For You fera son apparition. On y trouvera tout ce qui est important à proximité. Pour aider à choisir les endroits qui nous plairont, Google utilise un score personnel pour les restaurants, par exemple, grâce aux données de millions de personnes. Mieux, ce score s’applique aussi bien aux commerces à proximité qu’à ceux que vous croisez à l’autre bout du monde.

Mais Google Maps sert toujours à se repérer. Pour ne pas tourner en rond parce qu’on est perdu et ne sait pas dans quelle direction partir, Maps utilise désormais l’appareil photo et la réalité augmentée. On peut même s’amuser à suivre un petit animal qui sert de guide. Attention de ne pas le suivre sous une voiture ! L’appareil photo permet aussi de localiser des bâtiments reconnaissables pour mieux situer l’utilisateur.

Google Lens, le monde annoté

google-lens

Dès la semaine prochaine, Google Lens sera intégré directement dans l’appareil photo d’Android de plusieurs smartphones majeurs (LG, Motorola, Sony, Nokia, Asus, OnePlus, etc.

Google Lens permet également de réaliser des copier-coller directement depuis une feuille de papier, ou une recette. On cadre avec l’appareil photo, c’est fait ! Il est également possible de rechercher la définition d’un mot dans un menu, par exemple.

Une autre fonction devrait séduire les amateurs de design : Style Match. On pointe le smartphone vers un objet et demande à Google Lens de trouver des objets de même style, en temps réel…

Et temps réel est une expression importante. Car Google Lens utilise la puissance des TPU, introduits l’année dernière, pour trouver une information et fournir des résultats immédiats, que ce soit une vidéo YouTube, une photo ou des données sur un bâtiment historique.

 

Waymo, les voitures autonomes prennent le volant.

waymo

Petite sortie de route. On s’éloigne de Google, mais on reste dans le périmètre d’Alphabet. Un représentant de Waymo rappelle que sa société est née d’un projet de Google et qu’elle est désormais la seule à lancer un service fonctionnel… un peu plus tard cette année. On pourra l’utiliser depuis une simple application.

Waymo « ne construit pas une meilleure voiture, mais un meilleur conducteur », clame son porte-parole. Une solution technologique destinée aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises, aussi bien aux transports de personnes que de fret. Evidemment, tout cela est possible grâce aux derniers progrès en matière d’intelligence artificielle et aux technologies de conduite autonome, elles-mêmes nées d’efforts précédents de Google. Ce sont les fruits des travaux sur la reconnaissance d’images, par exemple.

Dmitri Dolgov, en charge des équipes de développement de Waymo, explique la somme colossale de travail abattu pour qu’une voiture soit capable de voir son environnement et de s’y adapter, en prédisant des comportements.

La perception est la première étape. Grâce aux réseaux neuronaux et au machine learning, la voiture détecte les piétons et obstacles éventuels en temps réel. La prédiction est l’étape suivante et est tout aussi capitale. Car, parfois les gens font ce qu’on attend d’eux, parfois non…

Waymo a parcouru 9,6 millions de kilomètres. Chaque jour ses voitures parcourent (en simulation) plus de kilomètres que les conducteurs américains en un an. Ce sont 25 000 voitures virtuelles qui roulent tous les jours. Elles ont parcouru plus de 8 milliards de kilomètres !

Autant de bitume dévoré pour arriver à l’ultime défi, celui de la conduite autonome dans de mauvaises conditions météorologiques. Waymo s’est attaqué à la conduite sur la neige et semble avoir abouti à des résultats convaincants. Il a d’abord fallu créer des algorithmes pour supprimer le bruit numérique provenant des capteurs – la voiture autonome n’y voyait que du vert… en lieu et place du blanc. Il semblerait que les voitures de Google aient franchi la première étape, celle de la perception sur la neige. Reste à savoir si la prévision sera au point…

C’est sur cette vision du futur, au-delà des murs de Google, que la conférence d’ouverture de la Google I/O 2018 se termine

Source: http://www.01net.com/actualites/google-io-2018-toutes-les-annonces-de-la-conference-1440187.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here